Black Lagoon Fanzine (2017)

18010930_1443559672373694_5611896881720422666_nMe voilà finalement en train de parler du fanzine le plus prometteur de la nouvelle vague à peine quelques mois après sa sortie comme tout premier article de notre Fanzinothèque. Dans les sillons des grands Vidéotopsie (auquel contribue le Rigs), autres Hammer Forever ou encore Méduse qualitative (arrêtez-vous les gars vous faites pâlir la presse nationale), le Rigs se lance en solo duo accompagné de son acolyte Jerôme Ballay. Au programme ? Un Monster Mag en puissance plus que généreux et éclectique, décortiquant une filmo’ presque exclusivement centrée sur l’Homme venu des profondeurs (comme vous auriez pu l’imaginer). Ça brasse large, du best of the best au plus minable de tous. Mais qu’importe le niveau des bobines en question, on sent l’envie et on se marre tellement à les lire que même les plus nazes deviennent des petites pépites le temps de l’article. Attention, on rigole c’est sûr mais c’est aussi super intéressant. Après lecture de ces nombreuses colonnes on aurait presque envie de se les farcir… J’ai dis presque ? Non, je voulais dire ON SE LES FARCIT, et sans attendre – On ne les remerciera jamais assez pour ces heures de tortures.
Mais il n’y a pas que ça et les deux gaziers frappent fort pour le premier volume, d’une longue série on l’espère. Dossier sur le Vampirique et dérangé Klaus Kinsky (sublime mine d’informations et de puissance – mon article favori), en passant par le métal et ses liens avec l’horreur décrypté une nouvelle fois par le Rigs (souvenez-vous du premier chapitre dans les pages du Everyday is like Sunday N°7), mais sans oublier le grand parrain du cheap & classy Roger Corman. J’en passe et j’en oublie tellement que ce n’en est pas tolérable. Mais la bête est vraiment monstrueuse, monstrueuse de contenu et de passion. Du bonheur en barre brut. J’ai dit du bonheur, mais aussi du professionnalisme et de la beauté pure pour un fanzine qui démarre en force. La relève est bien là les gars, aucune inquiétude. Alors que Mr Didelot nous annonçait il y a peu la fin imminente de Vidéotopsie, que le Nasty Samy raccroche aussi la plume du côté fanzinat, on a de quoi se consoler avec ce nouveau-né. N’hésitez pas et foncez sans attendre. Rien que pour cette couverture ça vaut le coup. Tout est travaillé dans les moindre détails. Les illustrations, le noir & blanc sublime et la mise en page. L’habit ne fait pas le moine dit-on… Et bah figurez-vous que si ! J’en suis à me demander où sont les défauts. Je ne me mouille pas en disant que je parle pour beaucoup, mais on attend le deux avec impatience !

https://www.facebook.com/Black-Lagoon-Fanzine-1428108993918762/

Retrouvez le travail du Rigs sur : – http://www.toxiccrypt.fr/
Celui de Jerôme Ballay sur : – http://zecuriousgoods.blogspot.fr/

Howard Bartleh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s